Stop aux polémiques, sur le center parc, la Région et l’État tiennent leurs engagements

Je retranscris ci dessous mon intervention lors de la commission permanente du conseil départemental du 3 décembre.

 

Monsieur le Président, cher(e)s collègues,

Ce rapport n°58, en pleine campagne des régionales traduit votre volonté non pas de construire des relations de confiance avec des partenaires finançeurs (Etat, région) mais plutôt de polémiquer inutilement et de tenter d’embrouiller les habitants de la Vienne. A l’image de votre méthode concernant le très haut débit, vous choisissez aujourd’hui de privilégier la polémique.

Vous parlez d’engagements de l’État inférieurs à ceux prévus. Vous oubliez de dire que le Président Sarkozy avait fait une promesse « bidon » de soutien au projet center parc, non financée. La promesse de Sarkozy, c’est le Président Hollande qui a dû l’honorer et trouver des crédits en urgence.

Que diriez vous si vous aviez été contraint en plein exercice budgétaire 2015 d’honorer des promesses faites par votre prédécesseur Claude Bertaud. ? Vous auriez été dans la difficulté. C’est ce qui s’est passé pour l’État suite, je le redis, à la promesse « bidon » de Nicolas Sarkozy.

Sur le fond maintenant, ce rapport parle d’un engagement de la Région à hauteur de 13 millions, engagement voté par l’assemblée régionale y compris à l’époque par les élus UMP.

L’engagement se décompose en 10 + 3 millions.

Concernant les 10 millions, il est noté qu’il n’y a pas de difficulté particulière. Tant mieux, 10 millions ça n’est pas rien.

Le rapport enchaîne sur un engagement complémentaire à hauteur de 3 millions pris par la Région qui ne serait pas tenu. A l’appui de cette démonstration, on nous explique que des demandes à hauteur de 5 millions ont été formulées auprès de la Région. L’arithmétique pose ici problème. Un engagement de 3 millions, des demandes formulées à hauteur de 5 millions, est ce bien sérieux ? On reproche à la région de ne pas octroyer 5 millions alors qu’elle a prévu 3 millions, depuis le début.

Quel est le problème ? Le département a t il inscrit en recette, à son budget, des millions auxquels la Région ne s’était pas engagée ?

Que ce soit sur le dossier du très haut débit ou bien encore du center parc, trouvez vous que ce type de méthode est propice à obtenir un soutien de la Région sur d’autres dossiers qui vous tiennent à coeur, comme celui de l’historial de Mont sur Guesne par exemple?

Vous demandez à l’assemblée départementale de prendre acte d’éléments erronés. Nous n’en prendrons donc pas acte. L’engagement de la Région a toujours été de 13 millions pour le center parcs et cela est confirmé publiquement. Ceci nous en prenons acte.

Sur ce sujet, comme sur celui du très haut débit nous vous laissons à vos polémiques qui aujourd’hui, à 3 jours des élections régionales, semblent mal à propos. Nous vous invitons plutôt à collaborer avec les partenaires financiers et institutionnels. Les communications par presse interposée ont leur limite. Pour finir, on a envie de vous dire, « rencontrez vous, mettez vous autour d’une table, vous verrez, le travail partenarial ça a du bon. »

Télécharger au format PDF